Bad Harzli

Monteur vidéo

Bad Harzli, né le 23 août 1988, un parcours universitaire en génie civile.

Passionné de cinéma il s’inscrit pour formation à l’Institut d’audiovisuel d’Ouled Fayet, où il obtient un BTS techniques audiovisuels option Image.

Il travaille ensuite comme cadreur puis se spécialise en post-production.
Il travaille comme monteur étalonneur depuis 2017 chez Manya production, c’est la que l’occasion de travailler sur plusieurs projets s’offre enfin a lui : spots publicitaires, documentaires et long-métrages dont « Reconnaissance » de Salim Hamdi, « Point zéro » de Nassim Boumaiza, « Le droit chemin » de Akacha Touita, ou encore « Le Sang des loups » de Amar Sifodil.
Au fil des années. Il se découvre une passion pour l’écriture et met en profit son expérience pour écrire plusieurs court-métrages en attente d’être produits.
Il écrit et réalise en parallèle des podcasts qu’il diffuse sur les réseaux sociaux sous le nom de Rak fahem.